MOIS DE L’HISTOIRE DES NOIRS 2018

 

« Tous les ans, au mois de février, les Canadiens célèbrent le Mois de l’histoire des Noirs en soulignant les réalisations et les contributions remarquables que les  Canadiens d’origine africaine et caribéenne ont apportées au Canada». Justin Trudeau. Plusieurs activités sont prévues à Brooks dans le cadre de la célébration de cet événement tout au long du mois de février  2018

 

Personnages historiques

 

Mathieu Da Costa

 

Mathieu Da Costa fait partie des premières personnes d’ascendance africaine qui ont contribué à façonner le patrimoine et l’identité du Canada.  Navigateur et interprète, sa présence au Canada remonte au début des années 1600.

D’après  les annales de l’hisoire,  Mateus da Costa s’exprimait dans l’une des langues des peuples des Premières Nations établis sur le territoire connu par les Français comme Acadie, qui englobe aujourd’hui les trois provinces canadiennes de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard (île St-Jean) ainsi que l’Île du Cap Breton

John Ware

 

Deux des traits dominants dans les histoires au sujet de John Ware sont sa grande force physique et son habileté dans l'élevage du bétail. On raconte qu'il peut marcher sans peur sur le dos de bœufs parqués dans un enclos ou immobiliser un bœuf de front, le déséquilibrer et le faire tomber au sol. On affirme également qu'il sait dompter les broncos les plus sauvages, renverser un cheval à la force du poignet et le clouer au sol pour le ferrer, ainsi que soulever un bouvillon de 18 mois pour le retourner sur le dos et le marquer au fer.

 

Outre l'exagération probable des récits sur John Ware, son statut de héros populaire régional témoigne du respect qu'il inspire. Les qualités qu'on lui attribue sont celles des héros de la sous-culture cow-boy de l'Ouest. Ce qui le distingue le plus, toutefois, c'est son succès en tant qu'homme noir s'établissant au sein de la société eurocentrique canadienne du 19e siècle.